Navigation principale

Navigation dans Actualités

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Archives > Débat sur la désindustrialisation : la video de Martial Bourquin

Débat sur la désindustrialisation : la video de Martial Bourquin

| 1 commentaire | Réagir

© Pierre-Alain Dorange

Les sénateurs socialistes, membres de la mission commune d’information (MCI) sur la désindustrialisation des territoires, ont voté contre le rapport et déposé une contribution. Martial Bourquin explique les raisons de ce vote en vidéo.

 La contribution des sénateurs socialistes :

UNE NOUVELLE AMBITION POUR L’INDUSTRIE

Les sénateurs socialistes, au terme de ces mois de travail au cœur de la mission désindustrialisation des territoires, sont persuadés que l’industrie française a un avenir et dispose des atouts nécessaires pour se transformer et contribuer à une croissance durable riche en emplois.

Convaincus que la compétitivité industrielle française doit impérativement s’appuyer sur l’investissement et l’innovation,  les sénateurs socialistes proposent une stratégie de réindustrialisation offensive qui engage :

-  la défense des industries actuelles

-  la promotion et le développement de la nouvelle industrie

La mise en œuvre de cette stratégie implique un changement culturel, un rééquilibrage très net de la politique économique en faveur des PME et TPE, une nouvelle étape de la décentralisation, un changement de gouvernance.

Télécharger l’intégralité de la contribution

Contribution des sénateurs socialistes sur la désindustrialisation. (pdf - 180,90 ko)

 

 

 

Rappelons que cette mission avait été créée à l’initiative du groupe socialiste.

Elle a consacré ses activités, dans un premier temps, à l’élaboration d’un diagnostic de la désindustrialisation, avant,  dans un second temps, de proposer des remèdes et de formuler des propositions. Ainsi, après avoir été constituée le 4 mai 2010, la mission a tenu, entre cette date et le 13 décembre 2010, quinze réunions au Sénat, au cours desquelles elle a procédé à 27 auditions et une table ronde.

Elle a également effectué, entre le 9 septembre et le 8 décembre 2010, huit déplacements successifs à Bruxelles, en Rhône-Alpes, à Toulouse, à Nice et Sophia Antipolis, dans le Nord-Pas-de-Calais, en Lorraine, en Alsace et Franche-Comté et, enfin, en Allemagne.
Dans le cadre de la semaine mensuelle de contrôle, les conclusions de la mission feront l’objet d’un débat en séance publique le mardi 26 avril après-midi.

Les sénateurs socialistes membre de cette mission :
Martial Bourquin,Marc Daunis, Christiane Demontès, Edmond Hervé, Jean-Jacques Mirassou, Daniel Raoul,Paul Raoult Jean-Pierre Sueur, et Michel Teston .

Commentaire

le 10 janvier 2013 à 14h40 , par Jean Jacques Bertot
jeanjacque.bertot@sfr.fr

J'ai lu avec un très grand intéret votre contribution.
Les résultats sont lointains et le chomage va augmenter.
Il provient de la consommation de produits fabriqués dans des pays à très bas salaires (habillement, electronique,bricolage, meubles)
En consommant ces produits nous nourrissons les travailleurs de ces pays.
Il faut trouver une solution pour taxer ces importations et alimenter ainsi les caisses de chomage!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils seront visibles après validation du webmestre.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora