Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > 16 ans après l’arrêt des essais nucléaires en Polynésie française, la majorité Sénatoriale adopte un texte visant à reconnaître leurs conséquences environnementales

16 ans après l’arrêt des essais nucléaires en Polynésie française, la majorité Sénatoriale adopte un texte visant à reconnaître leurs conséquences environnementales

Thématique : Environnement/Aménagement des territoires

Date : 19 janvier 2012

Type de contenu : Communiqué de presse

La majorité sénatoriale a fait adopter le texte proposé par le sénateur socialiste Richard TUHEIAVA permettant de rétrocéder les atolls de Mururoa et de Fangataufa à la Polynésie française et d’associer les collectivités territoriales polynésiennes à leur réhabilitation environnementale.

Trop longtemps la France a nié les conséquences graves pour la santé humaine et l’environnement des 193 essais nucléaires atmosphériques et souterrains menés de 1966 à 1996. Cette loi est « un geste important de réconciliation nationale avec notre histoire » a déclaré Philippe Esnol au nom du groupe.

Selon le rapporteur Roland Courteau, il s’agit là de faire la transparence sur l’état réel de contamination des lieux et sur le niveau de risque auquel sont exposés les populations et l’environnement polynésiens. En effet, plusieurs kilos de plutonium sont accumulés sur les fonds marins, des déchets radioactifs sont enfermés dans des puits de stockage et de fortes inquiétudes existent sur la stabilité des sols des atolls.

Une Commission nationale de suivi des conséquences environnementales des essais nucléaires devra être créée pour établir cette transparence et restaurer une confiance démocratique par la coopération entre les collectivités territoriales polynésiennes, l’Etat et la population.

Il est regrettable que le gouvernement, qui a donné un avis défavorable à ce texte, n’ait pas saisi l’importance qu’il y a aujourd’hui à restaurer le lien de confiance entre l’Etat français et ce territoire de la République.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora