Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > 2e lecture de la loi Biodiversité au Sénat : les sénateurs socialistes déçus

2e lecture de la loi Biodiversité au Sénat : les sénateurs socialistes déçus

Thématique : Agriculture/ruralité
Environnement/Aménagement des territoires

Date : 13 mai 2016

Type de contenu : Communiqué de presse

Les sénateurs socialistes attendaient beaucoup de cette deuxième lecture du projet de Loi biodiversité, « un texte qui s’inscrit dans un processus de reconquête faisant de notre pays un pionnier dans ce domaine  » avait même affirmé le chef de file Jean-Jacques FILLEUL, alors qu’il est temps de traduire en actes l’engagement signé lors de la COP21. Ils ont regretté des débats sans compromis qui ont fait régresser le texte, alors que cette même droite avait eu une position de compromis en première lecture qui avait permis d’avancer dans un sens positif.

Si la reconnaissance du préjudice écologique est une vraie avancée et que le compromis sénatorial sur les néonicotinoïdes prévoyant leur substitution progressive est réaliste, le groupe socialiste regrette que la majorité sénatoriale soit restée sur des positions rétrogrades. Le principe de zéro perte nette, la non régression de la biodiversité ont disparu, tout comme la taxation, portant graduée, sur l’huile de palme et celle sur les gains de biodiversité. Par ailleurs, la portée des dispositions sur la bio-piraterie a été fortement limitée. L’ensemble de ces reculs ont amené les sénateurs socialistes à s’abstenir à regret.

« Notre modèle économique détruit la planète et cela nous coûte cher » a accusé la sénatrice Nicole BONNEFOY. Il serait temps que la majorité sénatoriale en ait pleinement conscience afin de prendre ses responsabilités.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora