Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > Adoption de la loi d’encadrement des stages pour la défense des stagiaires

Adoption de la loi d’encadrement des stages pour la défense des stagiaires

Thématique : Education/jeunesse/sport/recherche
Travail/emploi

Date : 15 mai 2014

Type de contenu : Communiqué de presse

Le Sénat a adopté, ce mercredi, la proposition de loi socialiste tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires.

Le nombre de stagiaires a quasiment triplé depuis 2006, passant de 600 000 par an à 1,6 millions de stagiaires dans les entreprises en France. 1,6 million de jeunes qui aspirent à intégrer le monde de l’entreprise. 1,6 million de jeunes qui s’investissent. Parfois dans des situations précaires. Parfois au détriment de l’emploi. Alors que la jeunesse vit avec l’épée de Damoclès du chômage, qui brouille son rapport au monde du travail, le texte adopté met un terme aux risques de dérives.

L’encadrement du stage, sa durée, ses conditions, est clair. Les établissements d’enseignement devront assumer un vrai accompagnement. Les entreprises sont responsabilisées et assurent une différenciation nette entre salariés et stagiaires. Au texte proposé et adopté par l’Assemblée nationale, les sénateurs socialistes, sous l’égide du rapporteur du texte, le sénateur Jean-Pierre Godefroy, ont permis l’augmentation de la gratification minimale des stages.

La majorité sénatoriale s’est retrouvée sur ce texte, « un signal fort pour l’intégration de qualité dans le monde du travail » a souligné la sénatrice Catherine Génisson. Un signe de confiance pour la jeunesse qui répond à un engagement du Président de la République.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora