Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > Carte d’identité biométrique des Français : Les sénateurs socialistes donnent des clefs aux citoyens contre un fichier digne d’Orwell

Carte d’identité biométrique des Français : Les sénateurs socialistes donnent des clefs aux citoyens contre un fichier digne d’Orwell

Thématique : Justice/sécurité

Date : 21 février 2012

Type de contenu : Communiqué de presse

La proposition de loi relative à la protection de l’identité alarme le groupe socialiste depuis le début de sa discussion, en particulier à cause du fichier de données biométriques qui serait lié à tout nouveau papier d’identité national. Ultime tentative pour lutter contre ce « fichier des gens honnêtes », la sénatrice socialiste Virginie KLES propose que les personnes concernées par le traitement de données personnelles communiquent obligatoirement leur consentement sur le traitement de leurs données personnelles aux agents de l’état civil, donnant un consentement averti quant à leur fichage.

Sous prétexte de lutte contre l’usurpation d’identité et contre la fraude identitaire, le texte, dicté par le gouvernement, amènerait à la création du plus grand fichier jamais conçu dans les pays démocratiques. Il permettrait, sur la seule base d’une empreinte ou d’une image numérisée, de retrouver l’ensemble des données biographiques et biométriques d’un individu, une technique qui se cache derrière les termes de « base de données à lien fort ».

Le gouvernement a une obsession sur ce texte, usant de toutes les manœuvres possibles pour le faire passer dans les termes qu’il entend, à la limite même du respect des débats parlementaires. Pourtant, lors de son premier passage au Sénat, 340 sénateurs sur 346 ont voté contre ce fichage qualifié de « bombe à retardement » pendant les débats.

La majorité sénatoriale, par ce dernier amendement, espère que les citoyens alertés seront à même de réagir à temps pour la défense de leurs libertés publiques.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora