Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > Concrétisation de l’engagement du Premier ministre envers les maires sur le financement des rythmes scolaires

Concrétisation de l’engagement du Premier ministre envers les maires sur le financement des rythmes scolaires

Thématique : Budget/fiscalité/finances
Education/jeunesse/sport/recherche

Date : 4 décembre 2014

Type de contenu : Communiqué de presse

Le Groupe socialiste du Sénat se félicite de l’adoption de l’amendement du gouvernement, qui concrétise l'engagement pris par le Premier ministre, lors du Congrès des maires, de pérenniser le fonds pour accompagner les communes dans la mise en place d'activités périscolaires .

C’est la première fois, dans notre pays, que des activités périscolaires sont financées par l’Etat. Jusqu’à maintenant, ces activités étaient à la seule charge des mairies. Pour la première fois, l’Etat, avec un fonds d’aide spécifique, contribue à leur financement .

Rappelons à ce sujet que la droite sénatoriale n’a pas voté le rapport, de sa propre mission d’information,  sur la réforme des rythmes scolaires. Françoise Cartron, en tant que rapporteure, avait pourtant formulé 18 propositions d’amélioration de mise en œuvre des nouveaux rythmes, tant sur le plan éducatif que sur le plan financier. Parmi ces proposition figurait justement la création d’une « dotation rythmes scolaires », en fonction de la richesse des communes et de la qualité du projet éducatif.

Pourquoi la droite ne l’a-t-elle pas voté ? Parce qu’elle s’est engluée dans une opposition jusqu’au-boutiste à cette réforme.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora