Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > Coup de force du Gouvernement contre la nouvelle majorité sénatoriale

Coup de force du Gouvernement contre la nouvelle majorité sénatoriale

Thématique : Education/jeunesse/sport/recherche
Pouvoirs publics/Institutions/Etat

Date : 3 novembre 2011

Type de contenu : Communiqué de presse

Alors que les sénateurs s’apprêtaient à examiner la proposition de loi du groupe socialiste déposée par la Sénatrice de Gironde Françoise Cartron et visant à rendre obligatoire la scolarisation dés l’âge de 3 ans, le gouvernement par la voix du Ministre Luc Chatel a invoqué l’article 40 pour repousser ce texte sans permettre qu’il soit examiné.

Il s’agit ni plus ni moins d’un coup de force contraire à la démocratie, quelques semaines à peine après l’alternance et qui traduit le mépris du gouvernement pour  les parlementaires et de façon plus générale pour les élus.

En choisissant la brutalité et la précipitation, le gouvernement montre aussi son malaise face à l’école maternelle, qu’il entreprend insidieusement de démanteler.

Le texte de Françoise Cartron  à l’inverse se voulait protecteur et égalitaire.

Il s’adressait aux familles soucieuses de donner à leurs enfants dés leur plus jeune âge  les meilleures chances de réussite scolaire.

Par son attitude et son coup de force sans précédent s’agissant d’une PPL , le gouvernement bafoue non seulement les droits du Parlement et la nouvelle majorité sénatoriale, mais également l’Education nationale dont on a compris depuis bien longtemps que ce n’était pas sa priorité, à l’inverse de la Gauche pour qui elle est un outil majeur de l’égalité des chances.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora