Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > Etats Généraux de la Démocratie territoriale : le Président de la République a rétabli la confiance entre l’Etat et les élus locaux

Etats Généraux de la Démocratie territoriale : le Président de la République a rétabli la confiance entre l’Etat et les élus locaux

Thématique : Collectivités territoriales

Date : 5 octobre 2012

Type de contenu : Communiqué de presse

Confiance, clarté, cohérence, démocratie,  le Président de la République dans son discours de la Sorbonne a développé sa conception ambitieuse d’une France décentralisée et a délivré un message de reconnaissance et d’estime aux élus locaux, si souvent stigmatisés et méprisés sous le quinquennat  précédent !

En soulignant leur rôle fondamental dans le maintien du lien social et la sauvegarde du pacte républicain, il a rendu un hommage mérité à tous les élus de France qui agissent au quotidien, souvent bénévolement, pour que la vie de leurs concitoyens soient meilleure.

Je tiens à saluer tout particulièrement l’annonce d'un Pacte de confiance et de responsabilité entre l’Etat et les collectivités locales, qui permettra aux élus locaux de jouer pleinement leur rôle de remparts contre la crise et de leviers pour la croissance. 

Au delà d’un discours de chef d’Etat, François Hollande a aussi fait entendre la voix de l’ élu local qu’ il a été pendant près de 20 ans, qui connaît les territoires, qui les aime, qui les comprend  et qui croit profondément  à leurs rôles et à leurs potentialités.

Comme l’a déclaré le Président de la République, ces États Généraux ont préparé la République de demain, et je rends hommage au Président du Sénat, Jean-Pierre Bel, qui a  voulu, pensé et organisé cet événement républicain.

Devant la réussite incontestable de ce grand rassemblement des élus de la République, on ne peut que déplorer le boycott décidé par l’UMP. Cette petite manœuvre politicienne n’est pas à la hauteur des enjeux de la démocratie territoriale qui concerne l’ensemble des élus au delà des appartenances politiques. 

Ce manque de respect républicain n’a nuit en rien à la réussite et au succès de ces Etats Généraux qui ont été un rendez-vous exemplaire de dialogue, de concertation et d’échanges, permettant aux élus d’exprimer leurs doutes, leurs inquiétudes, leurs attentes, et leurs besoins.

Les réponses qui leur sont apportées aujourd'hui par le Président de la République sont de nature à les rassurer, puisque leurs souhaits ont été entendus et seront traduits dans le futur projet de loi de décentralisation.

François Rebsamen

Sénateur Maire de Dijon

Président du groupe socialiste du Sénat

 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora