Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > Incendie du Parc National de La Réunion : qu’attend le Ministre de l’Intérieur pour mettre en œuvre le Plan de Prévention signé par les services de l’Etat le 8 Juillet 2011 ?

Incendie du Parc National de La Réunion : qu’attend le Ministre de l’Intérieur pour mettre en œuvre le Plan de Prévention signé par les services de l’Etat le 8 Juillet 2011 ?

Thématique : Collectivités territoriales
Environnement/Aménagement des territoires
Solidarité/Santé/Sécurité sociale

Date : 31 octobre 2011

Type de contenu : Communiqué de presse

L’Incendie qui ravage le Parc National de La Réunion est un désastre humain, écologique et économique.

L’atténuation du vent a permis un répit dans la progression du feu, mais pour autant la situation est loin d’être maîtrisée comme le reconnaissent elles-même les autorités de l’Ile.

Les moyens mis en œuvre pas la Direction de la sécurité civile sont notoirement insuffisants et notamment les moyens aériens qui dans une zone montagneuse sont les seuls réellement efficaces.

Or le Plan de prévention des risques de La Réunion,  adopté le 8 Juillet 2011,  prévoit, en cas de crise extrême, l’envoi du bombardier d’eau Dash 8.

Pourtant, malgré les 2 800 hectares qui ont déjà brûlé et malgré la demande de tous les élus réunionnais et le courrier adressé au Ministre de l’intérieur par les élus socialistes, le Sénateur Michel Vergoz et le Député Patrick Lebreton, la Direction nationale de la sécurité civile refuse toujours  l’envoi de ce matériel.

Ce refus est intolérable. Le Dash 8 est couramment utilisé pour lutter contre les incendies de forêt dans les Landes et en Corse. Faut-il en déduire que pour les services de l’Etat, le département de la Réunion est un sous département qui ne mérite pas la même mobilisation? 

Faut-il soupçonner que  sous couvert d’économie, on livre aux flammes ce parc de la Réunion classé au Patrimoine mondial de l’Unesco ?

Je demande solennellement au Ministre de l’Intérieur de mettre un terme à ce manquement des services de l’Etat et de faire le nécessaire pour mobiliser enfin les moyens aériens indispensables pour stopper cette catastrophe.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora