Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > PREVENTION DES RISQUES NATURELS

PREVENTION DES RISQUES NATURELS

Thématique : Environnement/Aménagement des territoires

Date : 6 mai 2011

Type de contenu : Communiqué de presse

 

Alain ANZIANI, sénateur de la Gironde, Roland COURTEAU, sénateur de l’Aude, Nicole BONNEFOY, sénatrice de la Charente, se félicitent au nom du Groupe socialiste du Sénat, de l’adoption à la quasi unanimité, de deux propositions de loi tendant à assurer une gestion effective du risque de submersion marine,  dont une du Groupe socialiste.

Ces propositions de loi ont été élaborées suite à la mission commune d’information sur les conséquences de la tempête Xynthia , présidée par Bruno RETAILLEAU, dont Alain ANZIANI était rapporteur. Cette mission a déclenché une réflexion collective pour évaluer précisément les causes et les mesures à prendre pour éviter que de tels drames, ne se reproduisent. Pour Alain Anziani il s’agissait d’affirmer que sauver des vies devait l’emporter sur le droit de l’urbanisme. Si les catastrophes naturelles ne peuvent être évitées, les drames qu’elles provoquent pourraient souvent l’être comme l’a rappelé Roland COURTEAU.  Nicole BONNEFOY a appelé à la remise en cause complète et collective de la capacité de notre pays à faire face à ces phénomènes.

Le Groupe socialiste était favorable aux principales dispositions proposées, notamment la mise en conformité obligatoire des documents d’urbanisme avec les plans de prévention des risques naturels et la prise en compte du risque de submersion marine.

Les sénateurs socialistes se réjouissent de l’adoption de plusieurs de leurs amendements qui ont permis d’améliorer le texte , en particulier ceux introduisant :

- une évaluation plus fréquente de l’état et du fonctionnement des digues ;

- la prise en compte des effets cumulés des crues et des submersions marines dans les communes littorales ;

- la remise d’un rapport gouvernemental sur le financement des mesures de délaissement permettant aux personnes qui possèdent une maison située dans une zone de danger grave pour la vie humaine de demander le rachat de leur maison ;

- la responsabilité de l’Etat dans l’organisation de la surveillance, de l’alerte, de la transmission de l’information sur les tsunamis ;

- la prise en compte des risques d’inondation lors de projets d’infrastructures de transports, ferroviaire notamment, qui pourraient empêcher l’écoulement des eaux ;

Le Groupe socialiste espère par ce texte développer la culture du risque au sein de la population par l’institution d’une journée nationale de prévention des risques

Les sénateurs socialistes souhaitent que ce texte soit inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale afin qu’il soit mis rapidement en application dans l’intérêt de tous.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora