Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Archives des communiqués > République numérique : garantir la souveraineté scientifique de la France

République numérique : garantir la souveraineté scientifique de la France

Thématique :

Date : 3 mai 2016

Type de contenu : Communiqué de presse

Dominique Gillot, chef de file enseignement recherche pour Groupe socialiste et républicain du Sénat, s’inquiète de l’adoption de l’article 18bis du projet de loi République numérique, prévoyant que les chercheurs doivent contractualiser avec les éditeurs de leurs travaux pour y pratiquer la fouille de texte et de données (TDM).

Présenté par la majorité sénatoriale comme un juste compromis, il laisse en fait la possibilité aux éditeurs, par de nombreux biais techniques (clauses de limitation de volume ou d’utilisation exclusive des outils d’exploration de l’éditeur par exemple), d’interdire totalement la fouille de texte et de données dans les articles scientifiques.

Grâce à la puissance de calcul mobilisée, le TDM est un outil de recherche à part entière, qui ouvre la possibilité de réaliser des travaux impensables auparavant, comme la poursuite de l’étude du génome, la conduite de macro-études épidémiologiques, la découverte de corrélations improbables dans l’étude de processus complexes.

Le Groupe socialiste et républicain s’attachera à ce que la commission mixte paritaire réponde aux enjeux sociétaux et politiques de l’utilisation du TDM, en permettant à nos chercheurs d’utiliser les mêmes outils que leurs collègues américains, canadiens et japonais. 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora