Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués des sénateurs > Manifestation contre les licenciements de Sanofi : les sénateurs socialistes solidaires

Manifestation contre les licenciements de Sanofi : les sénateurs socialistes solidaires

Thématique : Travail/emploi

Date : 3 octobre 2012

Type de contenu : Communiqué de presse

Sanofi, groupe en excellente santé qui a fait 6 Milliards d'Euros de bénéfice net pour 30 Milliards de Chiffre d'Affaires en 2011, par ailleurs 1ere entreprise française et 9ème mondiale par son budget Recherche et Développement (R&D), envisage le licenciement de la moitié de ses effectifs dans la recherche, soit quelques 600 emplois à Toulouse et 200 à Montpellier. Les sénateurs socialistes ne peuvent tolérer un tel cynisme. Et au-delà de tous les efforts déployés depuis le début du conflit, ils étaient aujourd’hui, à Paris, aux côtés des salariés qui manifestaient leur inquiétude et leur colère.

L’ensemble de la classe politique doit d’ailleurs s’interroger sur la stratégie du groupe pharmaceutique. Bénéficiaire du crédit impôt-recherche (CIR), Sanofi multiplie les partenariats avec des laboratoires publics afin d'en capter les innovations sans avoir à en supporter le coût et en en négligeant toute réciprocité, profite des niches fiscales en faveur de la recherche et, au final, externalise petit à petit son pôle recherche, qui a fait sa richesse, pour se dédouaner de tout problème social.

Soucieux de l'avenir des sites Montpelliérain et Toulousain, mais aussi de l'économie de notre pays ainsi que des risques de fuite des cerveaux et de l'avenir de la R&D en France, les sénateurs socialistes souhaitent une action déterminée des pouvoirs publics, avec des mesures immédiates. Ils demandent la mise en place très rapide d’une Loi pour interdire les licenciements boursiers, l’intégration dans la prochaine loi de finances d’un contrôle de tout dispositif fiscal Crédit Impôt Recherche ; l’utilisation de la politique du médicament comme moyen de pression.

L'enjeu de cette bataille économique est une question de santé publique, d'indépendance et de souveraineté de la France et de l'Europe dans le domaine de la santé.

 

Jean-Jacques Mirassou ,

Sénateur de la Haute-Garonne, Porte-parole du Groupe socialiste

Robert Navarro ,

Sénateur  de l'Hérault

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora