Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués des sénateurs > Premières mesures de Vincent Peillon, Première lueur d’espoir pour l’école

Premières mesures de Vincent Peillon, Première lueur d’espoir pour l’école

Thématique : Education/jeunesse/sport/recherche

Date : 21 juin 2012

Type de contenu : Communiqué de presse

Françoise Cartron, Sénatrice de la Gironde, rapporteure du budget de  l’éducation, se félicite des décisions de Vincent Peillon, Ministre de  l’Education nationale, de rehausser l’allocation de rentrée scolaire,  de mettre en œuvre une décharge hebdomadaire horaire pour les enseignants débutants et de créer, en urgence, 1000 postes à l’école primaire pour la  rentrée 2012.

La répartition de ces postes sur le territoire s’effectue selon deux critères essentiels:

- réparer les inégalités en terme de taux d’encadrement des élèves ;

- remédier aux difficultés les plus criantes, sociales et scolaires.

Ainsi l’académie de Créteil, par exemple, obtient 80 postes qui viendront adoucir les 173 supprimés par Luc Chatel. Ce premier geste permettra en effet de renforcer des taux d’encadrement, aujourd'hui très faibles, dans certains départements.

Plus généralement, les moyens seront affectés en  priorité aux académies qui vivent et subissent le plus de difficultés. Ces créations empêcheront, dans certains cas, des fermetures de classes.

Enfin la destruction aveugle des postes d’enseignants est stoppée! Enfin les difficultés des élèves, les inégalités de moyens sont prises en compte!

C’est une première étape dans le grand défi de refondation de l’école publique voulue par le Président de la République qui prendra corps  dans la grande Loi d’orientation et de programmation qui sera discutée, à l'automne, au Sénat.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora