Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > 19 mars : oui au recueillement et à la mémoire pour se souvenir, non à la polémique

19 mars : oui au recueillement et à la mémoire pour se souvenir, non à la polémique

Thématique :

Date : 19 mars 2016

Type de contenu : Communiqué de presse

Le 8 novembre 2012, le Sénat adoptait définitivement une proposition de loi socialiste du sénateur Alain Néri demandant la reconnaissance du 19 mars « Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc ».  Trop longtemps niée, la guerre d'Algérie n'avait été officiellement reconnue par la France qu’en octobre 1999. La loi de 2012 donnait une date historique et symbolique de commémoration et de souvenir à cette guerre.

Le 19 Mars 1962, date officielle du Cessez le Feu , n'est pas la date de la fin de la guerre d'Algérie. Mais elle s'impose parce qu'elle a une double et indissociable signification au cœur d'une  même  histoire tragique et douloureuse. Pour les uns, soldats, c'est la fin d'un drame où 30.000 de leurs camarades sont tombés. Pour les autres, elle correspond à l'accélération des drames et au basculement dans les déchirements. Pour nos compatriotes français d'Algérie rapatriés c'était l'abandon de leur terre natale et de leurs racines. Pour les Harkis, honteusement abandonnés, leur fidélité à la France fut un choix lourd de conséquences qu'ils ont chèrement payé.

Forts de notre Histoire enfin assumée, notre devoir est de nous rassembler et de favoriser l'unité nationale, confortée par l'édification du Mémorial de la guerre d'Algérie, à Paris.

Toute polémique est une insulte pour ceux qui sont morts ou qui ont sacrifié leur jeunesse au service de la Nation et de la République. Demain, nous serons rassemblés aux côtés du Président de la République qui, par sa présence, affirme et renforce l'exigence du devoir de mémoire pour faire vivre les valeurs de civisme et de citoyenneté, éléments fondateurs de notre Démocratie et de notre République.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora