Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Affaire Benalla : les sénateurs socialistes demandent des réponses

Affaire Benalla : les sénateurs socialistes demandent des réponses

Thématique :

Date : 19 juillet 2018

Type de contenu : Communiqué de presse

Nous avons interrogé aujourd’hui le Premier Ministre, Edouard Philipe sur ce que l’on peut déjà appeler « l’Affaire Benalla ».

Le 1er mai dernier, Monsieur Alexandre Benalla, adjoint au chef de cabinet du président de la République, a été l’auteur de violences inqualifiables. Les faits, chacun les connaît désormais.

Nous attendions des réponses sur cette mise à mal par un collaborateur direct du Président de la République de deux principes essentiels : la protection des citoyens dans notre démocratie et le respect de l’autorité de l’État, qui nécessite son exemplarité.

- Que faisait ce collaborateur du président dans les rangs des forces de l’ordre, soi-disant comme observateur?

- Qui l’a missionné pour cela ou lui en a donné l’autorisation ?

- Quelles consignes avaient reçu les forces de l’ordre par rapport à la présence et aux actes d’Alexandre Benalla ?

Mais surtout :

- Pourquoi cette affaire, rendue publique hier par la presse, a-t-elle été dissimulée et qui a pris la décision de l’étouffer ?

- Qui peut accepter que, malgré des faits aussi graves, Alexandre Benalla continue aujourd’hui de travailler à l’Élysée ?

- Pourquoi n’y a-t-il pas eu de saisine immédiate du procureur de la République, en application de l’article 40 du code de procédure pénale ?

Le gouvernement n’a pas répondu à ces questions précises. Nous le regrettons et nous  réitérons ces questions, nous demandons des réponses. Il en va de l’exemplarité de la République.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora