Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > IVG : sujet hors la loi pour la droite sénatoriale !

IVG : sujet hors la loi pour la droite sénatoriale !

Thématique : Solidarité/Santé/Sécurité sociale

Date : 28 septembre 2016

Type de contenu : Communiqué de presse

La droite sénatoriale refuse de sanctionner les réseaux anti-avortement sur internet. Depuis 1993, le délit d’entrave sanctionne toute action visant à empêcher l’accès à l’information sur l’IVG et aux établissements qui les pratiquent, des faits punis de deux ans de prison et 30.000 euros d’amende. Le gouvernement a déposé un amendement dans la loi « Egalité et citoyenneté » pour étendre ce délit à internet,  à l’occasion de l’examen de la loi en commission.

La majorité  sénatoriale a usé d’un argument juridique discutable pour empêcher cet élargissement, défendant par là même ces sites réactionnaires. De tels sites, aux informations manipulées par des activistes anti-IVG, tout en se faisant passer pour des sites neutres, voire même officiels, apparaissent de plus en plus sur la toile.

La vulnérabilité des femmes dans leur démarche de recueil d’information sur une éventuelle IVG est connue. En cette journée du droit à l’avortement, la droite sénatoriale en confirme malheureusement la fragilité, plus de quarante ans après l’adoption de la loi Veil.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora