Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Les sénateurs socialistes font voter la suppression du délai de réflexion pour l’interruption volontaire de grossesse

Les sénateurs socialistes font voter la suppression du délai de réflexion pour l’interruption volontaire de grossesse

Thématique : Solidarité/Santé/Sécurité sociale

Date : 18 septembre 2015

Type de contenu : Communiqué de presse

 

Le Sénat a voté la suppression du délai de réflexion de 7 jours pour avoir recours à une interruption volontaire de grossesse. C’est une victoire pour le droit des femmes. Soutenu par les sénateurs socialistes, il est l’un des engagements forts de la loi Santé actuellement en débat au Sénat.

L’IVG, avancée primordiale pour le droit des femmes à disposer de leur corps, a fêté ses 40 ans cette année. Restait le délai de réflexion, « une difficulté de plus à subir pour les femmes  » a rappelé Catherine Génisson, cheffe de file du groupe socialiste et républicain, qui rappelait par ailleurs que la procédure de deux rendez-vous, telle qu’elle existe en France  pour une IVG, implique déjà forcément un délai de réflexion. Par ailleurs, «ce délai a trop souvent pu être l’occasion pour des associations anti-IVG de tourmenter un peu plus les femmes dans cette période douloureuse  ».

Le débat parlementaire a pu faire évoluer la position du Sénat. Supprimée du texte de la commission sénatoriale, les sénateurs socialistes ont rassemblé une large majorité pour son rétablissement. Au lendemain du vote de la suppression de la discrimination contre les homosexuels pour le don du sang et du feu vert sénatorial pour l’expérimentation de salle de consommation, où là encore l’engagement des sénateurs socialistes dans le débat a pu faire basculer les votes, c’est une vraie victoire politique. 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora