Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Les sénateurs socialistes ont soutenu la proposition de loi pour mieux lutter contre les rodéos motorisés

Les sénateurs socialistes ont soutenu la proposition de loi pour mieux lutter contre les rodéos motorisés

Thématique :

Date : 26 juillet 2018

Type de contenu : Communiqué de presse

Les rodéos motorisés constituent un véritable problème d’ordre public avec des risques importants d’insécurité et des nuisances sonores que subissent directement nos concitoyens.

 

A ce jour, n’étant pas définis juridiquement de manière spécifique, les rodéos motorisés ne constituent pas une infraction en soi, ce qui rend malaisée l’intervention des forces de l’ordre.

Afin d’appréhender de manière rapide et efficace ce phénomène qui constitue une véritable calamité en matière de délinquance routière, le groupe socialiste et républicain du Sénat a voté pour la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre les rodéos motorisés.

Par cette proposition de moi, de nouvelles dispositions sont introduites dans le code de la route et notamment la caractérisation du délit de la pratique d’une telle activité compromettant délibérément la sécurité et la tranquillité des usagers de la route.

Elle permet également de pénaliser ceux qui incitent ou organisent de telles manifestations.

Enfin, elle instaure des peines complémentaires et en particulier la confiscation « obligatoire » du véhicule ayant servi à commettre l’infraction.

« C’est un texte très attendu par un grand nombre d’élus et par nos concitoyens qui nous ont fait part de leur exaspération devant l’insécurité et les nuisances induites par ces rodéos » a ajouté Jean-Pierre Sueur, chef de file des sénateurs socialistes pour le texte.

Les sénateurs socialistes et républicains ont voté cette loi nécessaire tout en demandant que la vidéo puisse être utilisée pour identifier les contrevenants, que des actions de prévention soient menées et que les personnels de police et de gendarmerie disposent des moyens nécessaires pour que la loi soit effectivement appliquée.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora