Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Modernisation de notre système de santé

Modernisation de notre système de santé

Thématique : Solidarité/Santé/Sécurité sociale

Date : 6 octobre 2015

Type de contenu : Communiqué de presse

Marisol TOURAINE a présenté devant le Sénat le projet de loi pour la modernisation de notre système de santé, texte essentiel qui vise à mieux prévenir, mieux soigner dans la proximité, renforcer les droits en intégrant le progrès médical, la recherche, l’innovation.

Si les rapporteurs LR ont parfois fait preuve d’ouverture d’esprit dans leur approche du texte, force est de constater qu’ils n’ont été que peu suivis par une majorité sénatoriale assez absente des débats, et incapable de présenter une alternative crédible à un projet ambitieux sur des enjeux de santé publique.

C’est donc hélas sans surprise que la droite sénatoriale a rejeté l’avancée majeure pour nos concitoyens que représente la généralisation du tiers payant, mesure phare du texte, élément clé pour lutter contre les inégalités sociales devant l’accès aux soins. Comme l’a souligné Catherine Génisson , cheffe de file du Groupe socialiste et républicain : « L’enjeu essentiel de cette disposition est de garantir, ou du moins de favoriser l’accès aux soins de certains de nos concitoyens qui peuvent être amenés à y renoncer pour des raisons financières ».

La forte mobilisation des élus du Groupe socialiste et républicain a néanmoins permis l’adoption de nombreuses mesures positives. Catherine Génisson cite, entre autres  : « la décision de la Haute Assemblée de supprimer le délai de réflexion de 7 jours pour accéder à l’I.V.G , la possibilité pour les sages-femmes de pratiquer une I.V.G médicamenteuse et  la possibilité pour les centres de santé de pratiquer les I.V.G instrumentales, le rétablissement de la non-discrimination relative à l’orientation sexuelle concernant le don du sang , l’autorisation de l’expérimentation des salles de consommation à moindre risque et l’accès de nos concitoyens au droit à l’oubli suite à la guérison de pathologies cancéreuses . »

Le Groupe socialiste et républicain s’est donc abstenu sur le projet de loi de modernisation de notre système de santé , car, bien que ce texte permette de vraies avancées sociales, la suppression de la généralisation du tiers-payant est un recul pour nos concitoyens. 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora