Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Non au projet de loi de finance rectificative qui revient sur les engagements pris pour nos armées

Non au projet de loi de finance rectificative qui revient sur les engagements pris pour nos armées

Thématique : Affaires étrangères/défense
Budget/fiscalité/finances

Date : 20 novembre 2018

Type de contenu : Communiqué de presse

Hier, les sénateurs socialistes et le Sénat ont rejeté le projet de loi de finance rectificative.

 Pour les sénateurs socialistes, il était inacceptable de revenir sur les engagements pris dans la loi de programmation militaire adoptée en juillet dernier. Par la voix d’Hélène Conway-Mouret, les socialistes ont dénoncé la duplicité du gouvernement qui annonçait dans la LPM des efforts budgétaires sans précédent, pour priver aujourd’hui nos armées de 406 millions d’euros pourtant indispensables pour faire face aux besoins en équipements et en matériel.

« Je regrette que l’engagement de juillet dernier soit foulé au pied, que le vote du Parlement soit rendu caduque et surtout que notre crédibilité soit ainsi perdue à l’égard de nos armées » a déclaré en séance la sénatrice.

Les sénateurs socialistes ont également dénoncé le nouveau coup porté aux contrats aidés qui, dans ce PLFR, ont vu leur financement encore réduit.  

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora