Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Politique sportive : quand le gouvernement perd la mémoire

Politique sportive : quand le gouvernement perd la mémoire

Thématique : Education/jeunesse/sport/recherche

Date : 20 juillet 2018

Type de contenu : Communiqué de presse

Suite à l’éclatante victoire des bleues à la Coupe du monde de football, les sénateurs socialistes ont interrogé la ministre des sports lors des questions d’actualité du 19 juillet.

 

Pour Jean-Jacques Lozach, auteur de la question, il s’agissait de mettre en perspective cette belle aventure populaire, source de joie et d’inspiration, avec les interrogations persistantes que provoque la politique sportive du Gouvernement. En effet, les moyens budgétaires mobilisés dans la loi de finances 2018 au bénéfice de la politique publique du Sport ont connu une régression.

 

Pour les sénateurs socialistes, le moment est venu de proposer une loi de programmation budgétaire pour le sport, afin de préparer les JO 2024 de Paris, dans les meilleures dispositions et de poursuivre les efforts en faveur des pratiques amateurs.

 

Pour la ministre : «   depuis un an le sport français connaît une période exceptionnelle tant au niveau de ses résultats que de l’obtention des grands événements » 

Depuis un an ? Que faisait donc la ministre, pendant l’Euro de basket, l’Euro de football, le championnat du monde de Handball qui ont eu lieu il y a plus de un an.

La France est une grande nation sportive qui a depuis longtemps démontré et exporté son expertise en matière d’organisation de grand évènements sportifs.

A l’heure de la victoire des bleus et de l ’organisation des Jeux Olympiques à venir, il serait bon que le gouvernement se rappelle que les victoires d’aujourd’hui ont des fondations plus anciennes. 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora