Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Projet de loi « Gilets jaunes » : pour les sénateurs socialistes des mesures qui ne vont pas assez loin

Projet de loi « Gilets jaunes » : pour les sénateurs socialistes des mesures qui ne vont pas assez loin

Thématique : Budget/fiscalité/finances

Date : 21 décembre 2018

Type de contenu : Communiqué de presse

Le Sénat a examiné le projet de loi portant mesures d'urgences économiques et sociales.

Pour les sénatrices et sénateurs socialistes si certaines de ces mesures vont dans le bon sens, l’ensemble du projet de loi ne va pas assez loin.

La baisse de la CSG pour les retraités est une mesure indispensable mais comme l’avaient proposé les socialistes dans leur proposition de loi pour sortir de la crise, et à nouveau aujourd’hui par voie d’amendement, elle doit concerner toutes les retraites en dessous de 3000 euros. Par ailleurs, la non-indexation des retraites sur l’inflation pénalisera l’ensemble des retraités de notre pays.

La prime de fin d’année bénéficiera essentiellement aux salariés des grandes entreprises et ne constituera pas un avantage durable. Il faudra d’ailleurs veiller à ce qu’elle ne renforce pas l’inégalité salariale homme-femme à travers une modulation pour les femmes en congé de maternité au cours de l’année. Afin d’éviter ce risque, le groupe socialiste avait déposé un amendement dans ce sens, malheureusement non retenu.

De surcroit, les 100 euros de gain pour certains salariés au SMIC ne constituent pas une réelle hausse de salaire. La revalorisation de la prime d’activité ne bénéficiera pas à l’ensemble des salariés modestes.

Le Groupe socialiste et Républicain a par ailleurs rappelé en séance que ce projet de loi ne comportait aucune mesure de pouvoir d’achat en faveur des fonctionnaires dont les salaires sont bloqués.

 « Le financement du projet est trop déséquilibré et repose trop sur la solidarité nationale et pas assez que ce que pourraient nous apporter les plus aisées de nos concitoyens » a déclaré Patrick Kanner en séance.

Les sénatrices et sénateurs socialistes ont décidé de s’abstenir sur ce texte

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora