Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Retraites : quand la droite sénatoriale ressort ses vieilles lunes

Retraites : quand la droite sénatoriale ressort ses vieilles lunes

Thématique : Solidarité/Santé/Sécurité sociale

Date : 16 novembre 2018

Type de contenu : Communiqué de presse

Profitant de l’examen du PLFSS la droite sénatoriale a fait adopter un amendement pour reculer d’un an l’âge minimum légal du départ à la retraite.

Présenté comme une solution à la sous-revalorisation des pensions, cet amendement ne fait en réalité que remplacer une injustice par une autre injustice.

Les retraités sont les premiers touchés par la politique sociale et fiscale du gouvernement. Plutôt que de toucher à l’âge légal sans aucune concertation, la droite sénatoriale devrait soutenir les initiatives socialistes de rétablir l’ISF et de revenir sur la transformation en 2019 du CICE en baisse pérenne des cotisations sociales patronales pour permettre une vraie revalorisation des pensions

Les sénateurs socialistes rappellent leur combat pour maintenir l’âge légal alors que les jeunes, malgré certaines améliorations, ont toujours du mal à rentrer sur le marché de l’emploi et que les fins de carrières sont souvent difficiles pour les plus de 55 ans. Les sénateurs socialistes rappellent également l’action du précédent quinquennat pour rétablir la possibilité de partir à la retraite à 60 ans pour les carrières longues et mieux prendre en compte les aléas de la vie.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora