Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du groupe > Service national universel : la phase d’expérimentation ne doit pas se transformer en phase d’approximation.

Service national universel : la phase d’expérimentation ne doit pas se transformer en phase d’approximation.

Thématique : Affaires étrangères/défense
Education/jeunesse/sport/recherche

Date : 17 janvier 2019

Type de contenu : Communiqué de presse

Nous attendions avec impatience la fin de la valse-hésitation du gouvernement autour du Service National Universel. Les annonces faites hier apportent peu de réponses et renforcent l’impression d’amateurisme sur le sujet.

Le secrétaire d’état auprès du ministre de l’éducation et de la jeunesse a annoncé le lancement d’une expérimentation auprès de 3000 jeunes dès le mois de juin. S’il convient de saluer la volonté du gouvernement d’œuvrer à ce que l’engagement des jeunes pour la collectivité progresse nous ne pouvons nous satisfaire de ses dernières déclarations.

Alors que le SNU était présenté par le Président de la République comme la grande mesure sociétale de son quinquennat le compte n’y est pas.

Sur la forme, la grande concertation lancée cet automne a accouché d’une souris. Aucune étude d’impact sérieuse n’a à ce stade été effectuée et beaucoup de questions restent sans réponses.

La représentation nationale n’a pas été consultée et aucun projet de loi ne s’est retrouvé sur le bureau des assemblées. Ce constat est alarmant concernant un projet qui impactera plusieurs générations de citoyens et qui est supposé débuté dans cinq mois.

Le plus grand flou demeure sur plusieurs des points essentiels :  le caractère obligatoire du SNU, la qualité des missions proposées aux jeunes, la question de l’encadrement, le statut des jeunes et de la direction des centres, et enfin celui du financement.

Sur tous ces points, les organisations de jeunesse ont raison d’être inquiètes.

La phase d’expérimentation ne doit pas se transformer en phase d’approximation ou les jeunes volontaires seront les cobayes d’une promesse de campagne

Le groupe socialiste et républicain du Sénat demande donc au gouvernement de ne pas persévérer dans son erreur en détruisant un édifice construit autour de l’incitation des jeunes à s’engager au profit d’une aventure dont les premiers concernés ne veulent pas. 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora