Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du président du groupe > COP 21 : un accord historique pour le climat, pour l'humanité !

COP 21 : un accord historique pour le climat, pour l'humanité !

Thématique : Affaires étrangères/défense
Environnement/Aménagement des territoires

Date : 12 décembre 2015

Type de contenu : Communiqué de presse

Communiqué de presse

de Didier Guillaume ,

Président du groupe socialiste du Sénat

 

Après deux semaines de négociations, la conférence sur le climat a abouti aujourd’hui à un succès historique. L'accord universel, différencié et contraignant voulu pendant des mois par le Chef de l'Etat a été obtenu par consensus des 195 pays.

La préparation des négociations par François Hollande, la méthode impulsée par Laurent Fabius pendant ces deux semaines et l'excellence de l'organisation de l'événement sont autant d'atouts qui ont permis cet accord.

L'accord final est ambitieux et global. Il aboutit en effet à reconnaître mondialement un plafond de réchauffement de 2°C maximum à la fin du siècle et même de fixer l'objectif d'un seuil encore plus élevé de 1,5°C. Pour ne pas dépasser ce plafond, les Etats ont pris des engagements sans précédent de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Si ces engagements sont aujourd'hui insuffisants pour rester en dessous du plafond, ils ont tout de même réduit de moitié la trajectoire actuelle du réchauffement. Un mécanisme de révision régulier est également prévu. Il permettra dans les années à venir d'augmenter les objectifs.

Enfin, l'accord a largement pris en compte la nécessité du financement des pays en développement pour lutter contre le réchauffement : un fond de 100 milliards est constitué ; il permettra que chaque pays puisse s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. C'était un point fondamental.

Le combat du climat n'est pas gagné. Mais cet accord est le point de départ d'une nouvelle ère dans laquelle se sont engagés tous les pays : l'ère de la protection de notre environnement, d'une économie durable plutôt que jetable, d'une mondialisation à taille humaine. La France peut être fière d'avoir accueilli cet événement et de s’affirmer comme moteur de l'accord mondial pour le climat.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora