Navigation principale

Navigation dans Le Groupe

Vous êtes dans : Accueil > Le Groupe > Les communiqués de presse > Les communiqués du président du groupe > Fin de vie : une avancée pour la dignité

Fin de vie : une avancée pour la dignité

Thématique : Solidarité/Santé/Sécurité sociale

Date : 27 janvier 2016

Type de contenu : Communiqué de presse

Communiqué de presse

de  Didier Guillaume ,

Président du groupe socialiste du Sénat

 

L’adoption définitive de la loi sur la fin de vie est une avancée historique pour les droits des patients en fin de vie. Cette loi, fruit d’un travail large et transpartisan, créé de nouveaux droits pour les malades et leur famille. Le droit à la sédation profonde et continue jusqu’au décès permettra d’éviter les souffrances inutiles. Chacun pourra également écrire à l’avance ses souhaits qui devront désormais être respectés par le corps médical. Afin d’éviter de terribles déchirements familiaux, chaque adulte pourra aussi désigner une personne de confiance qui sera consultée au cas où l’expression d’une volonté ne serait plus possible.

Le Chef de l’Etat s’était engagé dès 2012 à faire avancer le droit à mourir dans la dignité, qu’une très large majorité de Français attendait depuis longtemps. Cette loi fera date, non seulement pour les droits créés, mais aussi parce qu’elle montre que les compromis qui rassemblent sont source de grandes avancées pour la société.

Donner à chacun le choix de ne pas souffrir en fin de vie, c’est faire progresser le respect de la personne.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora