Navigation principale

Navigation dans Travaux parlementaires

Faire une autre recherche

Vous êtes dans : Accueil > Travaux parlementaires > Adoption d'un texte fondamental pour l'école de la République enrichi par le Sénat > Les communiqués de presse sur la refondation de l'école > La maternelle plus tôt pour réduire les inégalités sociales

La maternelle plus tôt pour réduire les inégalités sociales

Thématique : Education/jeunesse/sport/recherche

Date : 23 mai 2013

Type de contenu : Communiqué de presse

Les Sénateurs socialistes se réjouissent de l’adoption de l’article 5 de la loi de Refondation de l’école visant à développer la scolarisation des moins de 3 ans.

L’école maternelle, c’est la base de tout, à la fondation même de la réussite d’un parcours scolaire. C’est là que s’acquiert la maîtrise de l’expression orale et les compétences nécessaires à l’entrée dans l’écrit. Or, face à cette acquisition, les tout-petits sont loin d’être égaux. Les écarts entre enfants de milieux sociaux différents sont même aussi marqués que ceux liés aux différences de maturité.

Par cet article, la loi de Refondation de l’école met à égalité les enfants au tout départ. Qu’ils soient issus d’une famille cultivée ou non, l’école de la République leur sera ouverte dès leur plus jeune âge pour qu’ils puissent y acquérir ce que leur famille ne peut leur transmettre, et, après, avoir les mêmes chances que leurs petits voisins. C’est un point de départ « démocratique et égalitaire » qu’a souligné le sénateur Jacques-Bernard Magner, chef de file du groupe socialiste.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora