Navigation principale

Navigation dans Travaux parlementaires

  • Indépendance des rédactions : une proposition de loi socialiste examinée cette semaine

Faire une autre recherche

Vous êtes dans : Accueil > Travaux parlementaires > Indépendance des rédactions : une proposition de loi socialiste examinée cette semaine

Indépendance des rédactions : une proposition de loi socialiste examinée cette semaine

© Antoine Arraou / MAEE

Thématique : Culture/médias

Type de contenu : Dossier Initiatives

Mercredi 6 avril en séance publique, le Sénat examinera la proposition de loi relative à l'indépendance des rédactions.

 

Depuis plusieurs années les sénateurs socialistes ont multiplié les initiatives afin de garantir l’indépendance de la presse et des rédactions : réforme de la constitution octroyant au législateur compétence pour garantir la liberté, le pluralisme et l'indépendance des médias, en 2008 ;  proposition de loi tendant à réguler la concentration dans les médias, en 2009 ; proposition de loi relative à l’indépendance des rédactions en 2010…sans parler des nombreux amendements déposés lors des différents débats législatifs ou budgétaires…

Aujourd’hui, la situation interpelle à la suite d’interventions intempestives de certains patrons de chaînes privées visant soit à exercer des pressions sur leurs équipes de journalistes et reporters ou sur les sociétés de productions auprès desquelles ils commandent des sujets, soit à déprogrammer des émissions à la suite de pressions extérieures.

Il convient donc d’agir pour mettre un terme aux pratiques recrudescentes de certains patrons de chaînes (ou de groupes audiovisuels) qui confondent les intérêts des téléspectateurs avec ceux de leurs actionnaires.

La proposition de loi de David Assouline et du groupe socialiste vise donc à créer une réelle indépendance des journalistes, en insérant un article dans la loi sur la presse pour garantir un droit d’opposition aux journalistes, en donnant de nouvelles compétences au CSA pour agir sur les conventions des services audiovisuels, en créant, au sein de chaque service audiovisuel, des comités indépendants veillant au respect des principes d’indépendance et de pluralisme. En outre, toute entreprise de presse ou audiovisuelle devra se doter d’une charte.

 

Mercredi 6 avril, suivez les débats en direct sur le site du Sénat 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora