Navigation principale

Vous êtes dans : Accueil > Travaux parlementaires > La majorité sénatoriale renforce l’éthique sportive

La majorité sénatoriale renforce l’éthique sportive

© Altaide

Thématique : Education/jeunesse/sport/recherche

Type de contenu : Dossier législatif

La proposition de loi sur la responsabilité dans les pratiques sportives, que le Sénat a adoptée ce mardi, a permis aux sénateurs socialistes d'imposer trois mesures importantes en terme éthique.

Le Sénat a confirmé à l’unanimité la pénalisation de toute revente illicite de billets pour des manifestations non seulement sportives mais également culturelles, mesure très attendue par le milieu de la culture pour lutter contre le marché noir.

A l’initiative du rapporteur Jean-Jacques Lozach, sénateur socialiste de la Creuse, le Sénat a adopté la mise en place, à compter du 1er  juillet 2013, du passeport biologique. Celui-ci, déjà effectif dans des pays comme la Suisse ou l’Allemagne, permettra que la France continue à figurer à la pointe de la lutte antidopage.

Enfin, sur proposition du sénateur socialiste du Nord Dominique Bailly, la majorité sénatoriale a voté l’interdiction de la rémunération des agents sportifs par les clubs, considérant que le paiement par le sportif lui-même permet d’éviter les conflits d’intérêt et les enjeux de pouvoirs dépassant les sportifs eux-mêmes.

Une fois de plus et malgré un calendrier de fin de législature battant tous les records de vitesse avec cette énième procédure accélérée, la majorité sénatoriale a opté pour un travail constructif qu’elle espère ne pas voir remis en cause dès demain par les parlementaires de la majorité gouvernementale dans le cadre de la Commission mixte paritaire.

 

Consulter dans la colonne de gauche, les interventions des sénateurs socialistes.

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora