Navigation principale

Vous êtes dans : Accueil > Travaux parlementaires > Loi de finances pour 2012 : une autre voie est possible > Les communiqués de presse > Projet de Loi de Finances 2012 Le groupe socialiste du Sénat rejette le budget Travail-Emploi en baisse de 12%

Projet de Loi de Finances 2012 Le groupe socialiste du Sénat rejette le budget Travail-Emploi en baisse de 12%

Thématique : Travail/emploi

Date : 25 novembre 2011

Type de contenu : Actualités

Alors que les plans sociaux se multiplient, avec leur impact négatif sur les territoires, alors que le chômage augmente et que les perspectives d’activité des entreprises se détériorent, le gouvernement présente un budget Travail-Emploi en baisse de plus de 12%.

Toutes les dotations diminuent, sauf quelques-unes qui, au mieux, stagnent.

Réduction drastique des contrats aidés y compris dans les DOM, baisse des aides au reclassement des salariés licenciés, diminution des dotations pour l’indemnisation du chômage, désengagement de l’AFPA (Association nationale de Formation Professionnelle des Adultes), disparition programmée de l’allocation emploi retraite et de l’allocation de fin de formation, baisse de la subvention des maisons de l’emploi : toutes ces actions de la puissance publique sont atteintes par le couperet.

Le choix du gouvernement obère gravement l’avenir des politiques de l’emploi et de la formation professionnelle.

Le Groupe Socialiste du Sénat, devant l’impossibilité d’améliorer un budget aussi néfaste dans tous ses aspects, a décidé de le rejeter.

D’autres choix sont possibles. Ils impliquent une volonté politique claire en faveur de l’emploi durable, des salaires, des conditions de travail, et de la formation professionnelle. Nous y consacrerons tous nos efforts.

 

 

Partager cette page sur

  • Générer en PDF
  • Suggérer
  • Haut de page

Navigation

eZ Publish - © Inovagora